Guide de l’investissement en Bourse en 10 questions

guide de l'investissement en bourse

Les introductions majeures telle celle de facebook ou de EDF, les conseils que l’on aurait lu au gré de sa navigation sur internet ou encore les focus effectués par des médias plus traditionnels sont souvent l’occasion de se poser la question de savoir comment il est possible d’acheter des actions.

Vous débutez, vous vous demandez comment acheter des actions en bourse, ce guide est fait pour vous !

Faut-il un compte spécial ou détenir, acheter et vendre des actions ?

Oui, avant de commencer à acheter des actions, il est nécessaire d’ouvrir un compte-titres, qui vous permettra d’acheter des actions mais plus généralement des valeurs mobilières (actions, SICAV, FCP, mais aussi des produites plus exotiques comme les warrants, les certificats ou les trackers).

C’est le compte titre qui permet la conservation de ses actions.

Le compte-titres peut être de deux natures :

  • Le compte-titre ordinaire
  • Le Plan d’épargne en actions (PEA) qui bénéficie d’une fiscalité plus avantageuse

Où puis-je ouvrir un compte titre ?

Vous pouvez ouvrir un compte titre auprès de votre intermédiaire financier habituel, mais les ordres de bourse peuvent être transmis par tout intermédiaire financier habilité.

Aussi si votre banque « traditionnelle » vous permettra probablement de vous ouvrir un compte titre, des courtiers en bourse offrent généralement une tarification plus avantageuse.

Puis-je ouvrir un compte titre en ligne ?

Oui. Nombreux sont les courtiers en ligne qui permettent d’ouvrir son compte-titres depuis internet. Ils ne sont pas nécessairement moins fiables, étant eux même parfois adossés à des banques traditionnelles. Leur cœur de métier repose sur l’achat et la vente d’actions, ils sont souvent plus enclins à comprendre les problématiques relatives aux transactions sur les valeurs mobilières.

Quels sont les modes de transmission pour acheter ou vendre des actions ?

Suivant que sont courtier soit un courtier en ligne ou pas, les modes de transmission des ordres de bourse peuvent différés.

Selon son la convention que vous signerez lors de votre ouverture de compte-titres, vérifiez les modes de transmission acceptés par votre intermédiaire financier :

  • Internet
  • Téléphone
  • Fax (oui oui ça existe encore)
  • Courier

Que vérifier avant de s’engager ?

Les frais sont à observer attentivement (ils sont traités plus loin dans cet article)

La plateforme est un point à ne pas négliger si vous effectuez vos opérations en ligne. En effet l’ergonomie peut être très différente d’un opérateur à l’autre. Il est essentiel d’être à l’aise avec son interface de passation d’ordres afin de ne pas faire d’erreurs qui peuvent couter cher quand on achète des actions en ligne.

L’efficacité est également à vérifier. Efficacité de la plateforme (disponibilité, temps de chargement) pour les traitements sur internet.

La disponibilité des équipes ou de la personne en charge de passer vos ordres si vous passez vos ordres par fax, mail ou téléphone.

Comment acheter des actions ?

Une fois votre compte titre ouvert, vous pouvez acheter et vendre des actions.

Pour ce faire, il vous faudra passer des ordres de bourse.

Ces ordres devront contenir un certain nombre d’informations telles que

  • L’action concernée (son nom ou le code permettant de l’identifier que l’on appelle le code ISIN)
  • Le nombre de titres concernés par votre ordre
  • Le sens de l’ordre (achat ou vente)
  • Le type d’ordre
  • La validité de l’ordre (sa durée)

L’achat d’actions peut se faire au comptant ou au SRD.

L’achat au comptant

L’achat au comptant est un achat classique, vous acheter un titre, vous le réglez immédiatement, il vous est livré immédiatement.

L’achat ou la vente au SRD

Le SRD (service de règlement différé) vous permet d’acheter un titre à découvert, c’est à dire sans détenir l’argent nécessaire à l’achat de votre action. Par exemple, certains courtiers vous offrent la possibilité d’un effet de levier pouvant aller jusqu’à 5. C’est à dire qu’avec 1000 euros vous pourrez acheter jusqu’à 5000 euros d’actions si celle ci est éligible au SRD.

De la même façon le SRD vous offre la possibilité de vendre à découvert, c’est à dire que vous pouvez vendre un titre que vous ne possédez pas pour le racheter plus tard. Ce type d’opération vous permet de spéculer sur la baisse d’une action, si celle ci est autorisée au SRD et à la vente à découvert.

Le SRD n’est pas autorisé dans le cadre d’un PEA.

Quels sont les frais ?

Investir en bourse n’est pas gratuit. Les prix tendent à baisser régulièrement, cependant il y a des frais.

  • Les frais peuvent être de différentes natures :
  • Les droits de garde (frais prélevé par votre intermédiaire financier pour la conservation de vos titres)
  • Les frais de courtage (frais prélevés pour le passage de vos ordres de bourse)
  • Les frais de change si vous effectuez des transactions sur des valeurs dont les montant ne sont pas libellées dans la même devise que votre compte-titres
  • Les frais de gestion sous mandat
  • Les frais de transfert
  • Les frais d’ordres annulés
  • Les Frais de SRD (emprunt / report)

L’ensemble de la tarification applicable est à vérifier auprès de votre courtier.

Sous quelle forme mes actions sont-elles détenues ?

Les actions au porteur

Lorsque que l’on achète des actions, c’est notre courtier qui tient le compte-titres. Vous ne vous occupez a priori plus de rien, exception faite surement des cours de votre action afin de savoir si vous souhaitez la conserver ou la revendre.

Dans le cas général les actions sont au porteur, c’est à dire que la société n’est pas au courant de votre achat. Vous êtes anonyme vis à vis d’elle. A ce titre, il ne faudra pas espéré être convoqué aux assemblées générales si vos titres sont au porteur.

Les actions au nominatif

Contrairement aux actions au porteur, les actions au nominatif figure dans les livres de la société. Elle vous fera alors parvenir l’ensemble de ses informations relatives aux actionnaires.

Ce type de détention est adapté aux investisseurs de long terme qui souhaite comprendre la vie et les évolutions de la société dans laquelle ils investissent.

Puis-je acheter toutes les actions, sicav ou FCP ?

Cela dépend de votre intermédiaire financier. En effet la couverture que propose votre courtier peut être limitée.

Depuis le France, il est bien sur possible d’acheter toutes les actions françaises, mais plus généralement toutes les valeurs mobilières accessibles sur euronext.

Euronext couvre plusieurs places de marché :

  • Paris
  • Amsterdam
  • Bruxelles
  • Lisbonne

Les opérations sur les actions américaines ou canadiennes par exemple dépendront de votre intermédiaire financier.

Puis-je aussi acheter des warrants ou des produits dérivés ?

Cela dépend de votre connaissance des marchés financiers. La directive MIFID exige désormais aux intermédiaires financiers d’évaluer ses clients.

Aussi il est possible d’acheter des actions au SRD ou d’acheter des produits dérivés qui offrent un levier plus important, mais qui accroissent considérablement le risque encouru.

Ce type de produits, comme le SRD  ne sont pas toujours acceptés par votre courtier.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de